brouille

brouille [ bruj ] n. f.
• 1617; de brouiller
Mésentente survenant entre des personnes, des groupes qui entretenaient des rapports familiers ou affectueux. bouderie, brouillerie, fâcherie, rupture. « Le goût de la brouille est un héritage de famille » (F. Mauriac). Brouille entre deux familles, dans un ménage. Une petite brouille passagère. « Et puis c'est malheureux d'être en brouille à cause d'un idiot » (Y. Queffélec). ⊗ CONTR. Réconciliation.

brouille nom féminin (de brouiller) Mésentente, altération de rapports affectueux ; désaccord, fâcherie : Brouille entre deux familles.brouille (synonymes) nom féminin (de brouiller) Mésentente, altération de rapports affectueux ; désaccord, fâcherie
Synonymes :
- désaccord
- désunion
- fâcherie
- froid (familier)
Contraires :
- réconciliation

brouille ou brouillerie
n. f. Mésintelligence, fâcherie.

I.
⇒BROUILLE1, subst. fém.
Fam. Mésentente entre deux ou plusieurs personnes qui entretenaient des rapports affectueux. Brouille de famille, brouille sérieuse. Synon. désaccord, fâcherie :
1. ... toutes quatre se sont réunies, ont causé, une explication est arrivée et ensuite une brouille à tout jamais.
KARR, Sous les tilleuls, 1832, p. 201.
2. ... il [Lucien] l'entendit raconter au moins cent fois. Il arriva une grande brouille entre Madame de Puylaurens et M. de Lanfort; Lucien redoubla d'assiduité. Rien n'était plus plaisant que les sorties des deux parties belligérantes, qui continuaient à se voir chaque jour...
STENDHAL, Lucien Leuwen, t. 1, 1836, p. 234.
3. Mais je te plains dans tes brouilles et dans tes réconciliations, car elles sont d'un autre étage que l'amour.
SAINT-EXUPÉRY, Citadelle, 1944, p. 949.
Expr. Être en brouille :
4. — (...) Ah! mais, j'y pense, nos mamans sont en brouille!...
REIDER, Mlle Vallantin, 1862, p. 86.
Argot :
5. « En langage de palais (...) la brouille, c'est-à-dire ces nombreux petits artifices de procédure qui font rendre à une affaire tout ce qu'elle peut donner de bénéfice. » (Petit journal, déc. 78).
LARCH. Suppl. 1880, p. 21.
PRONONC. :[]. Durée longue sur [u:] dans BARBEAU-RODHE 1930 et Harrap's 1963; durée mi-longue dans PASSY 1914. Pour ROUSS.-LACL. 1927 ,,l'u est indécis dans brouille, rouille``.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1617 « querelle » (RICHELIEU, Correspondance, I, 300 dans F. HASCHKE, Die Sprache Richelieus nach seinem Briefwechsel, Leipzig-Paris, 1934, p. 89); 1752 (Trév. : Brouille. Brouillerie. C'est une expression basse & populaire, qui ne peut se souffrir que dans la bouche d'un paysan, ou d'une personne de la lie du peuple).
Déverbal de brouiller étymol. 4.
STAT. — Fréq. abs. littér. :287. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 219, b) 373; XXe s. : a) 452, b) 561.
II.
⇒BROUILLE2, subst. fém.
BOT. ,,Fétuque flottante dont les feuilles s'étalent à la surface des étangs`` (MOZIN-BIBER t. 1 1826).
Brouille blanche. Renoncule aquatique.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du XIXe siècle.
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1826, supra. Déverbal de brouiller; suff. -eux.
DÉR. Brouilleux, euse, adj. ,,Qui produit la brouille, qui est plein de brouille`` (LITTRÉ); (aussi dans GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e). Un étang brouilleux (...). Au milieu de l'été les feuilles continuent à tapisser la surface des eaux, mais le bétail a cessé d'en être avide (La Maison rustique du XIXe s., éd. M.-C. Bailly de Merlieux, 1835, p. 154, note 1). Seule transcr. dans LITTRÉ : brou-lleû, fém. -lleû-z', ll mouillées. 1re attest. 1835 id.; dér. de brouille2, suff. -eux.

brouille [bʀuj] n. f.
ÉTYM. 1617, « querelle », Richelieu, Correspondance; de brouiller.
Mésintelligence survenant entre personnes qui entretenaient des rapports familiers ou affectueux. Brouillerie, fâcherie, mésentente, rupture, trouble, zizanie; et aussi dispute, querelle (→ Brouiller, cit. 34). || Mettre, jeter la brouille dans une famille, un ménage. || Une brouille s'est élevée, est survenue entre eux. || Une petite brouille. || Une brouille passagère. || Une brouille sérieuse, grave.
0.1 Il ne restait plus qu'à paraître ennuyé de cette indiscrétion des journaux qui pouvait amener des brouilles avec les personnes qu'on n'avait pu inviter (…)
Proust, Sodome et Gomorrhe, éd. Folio, p. 192.
1 Je sentais qu'ils me menaient vers une brouille définitive ou une réconciliation, et je les suivis au Jockey.
Giraudoux, Bella, VI.
1.1 Ils regardaient devant eux, muets comme après une grande brouille (…)
Giraudoux, les Aventures de Jérôme Bardini, p. 56.
La brouille (collectif) :
2 Le goût de la brouille est un héritage de famille.
F. Mauriac, le Nœud de vipères, p. 13.
Loc. (Vx). Être en brouille (avec qqn) : être brouillé.(fam.) Être en bisbille.
CONTR. Arrangement, raccommodement, réconciliation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • brouillé — brouillé, ée (brou llé, llée ; ll mouillées, et non brou yé) part. passé. 1°   Mêlé, battu ensemble. Des oeufs brouillés.    Terme de géognosie qui se dit d une roche veinée dans toutes sortes de directions.    Fig. Mes idées sont toutes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • brouille — 1. (brou ll , ll mouillées, et non brouye) s. f. Querelle suivie de mésintelligence. Il y a de la brouille dans le ménage. Être en brouille avec quelqu un. Mot familier. ÉTYMOLOGIE    Brouiller. brouille 2. (brou ll , ll mouillées) s. f. Brouille …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • brouille — BROUILLE. s. f. Brouillerie. Il y a de la brouille dans le ménage. Il est populaire …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Brouillé — Notamment porté dans la Mayenne, c est sans doute un toponyme désignant un lieu boisé (dérivé du gaulois brogilo ) …   Noms de famille

  • brouillé — Brouillé, [brouill]ée. part. Il a les significations de son verbe. Des oeufs brouillez. affaires brouillées …   Dictionnaire de l'Académie française

  • BROUILLE — n. f. Désunion, mésintelligence. Il y a de la brouille entre eux. Il y a de la brouille dans le ménage. On dit quelquefois BROUILLERIE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • BROUILLE — s. f. Brouillerie. Il y a de la brouille dans le ménage. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • brouille — nf., dispute, différend, querelle, bisbille : broulye (Albanais, Saxel), broulyri (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • brouillé — adj., confus, indistinct, indéfinissable : broulyo, a, e (Albanais.001), sè non <sans nom> (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • brouille-ménage — n.m. Vin rouge …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.